LA LIGNE D'OMBRE

Historique de la compagnie

Gurshad Shaheman écrit et met en scène ses propres pièces depuis 2012. Son travail prend toujours sa source dans le réel sans pour autant être du théâtre documentaire pur. En octobre 2019, il crée La Ligne d’Ombre, compagnie dont il assure la direction artistique et dont le siège social est fixé au Favril, au cœur de l’Avesnois dans les Hauts-de-France. Sur ce territoire, la compagnie bénéficie du soutien de la Chambre d’eau où Gurshad a effectué deux résidences d’écriture par le passé. Trois autres structures de la région, déjà partenaires des précédentes créations du metteur en scène, se sont engagées à accompagner les projets de la compagnie sur les trois années à venir (22/24). Il s’agit du Manège à Maubeuge où Gurshad est artiste associé depuis septembre 2021, du Phénix à Valenciennes et de la Maison de la Culture d’Amiens dans le cadre du pôle européen de la création. 

En 2021, parallèlement aux Forteresses, Gurshad travaille à la création de Silent Disco, projet porté par le théâtre des Tanneurs à Bruxelles qui met en scène neuf jeunes gens en rupture avec leur famille. La première de ce spectacle a eu lieu en avril 2021 à Bruxelles.

A compter de janvier 2022, la compagnie bénéficie d’un pré-conventionnement avec la DRAC sur une période de deux ans. Dans les années à venir, le projet de la compagnie va se développer selon deux axes distincts et complémentaires, constitués de créations à rayonnement national et international et d’actions artistiques sur le territoire des Hauts-de-France. 

En terme de création, il y a une petite forme performative, Bedtime Stories, prévue pour juillet 2022 dans le cadre du festival Tournée Générale dans le 12ème arrondissement de Paris. Puis suivront deux projets d’envergure dont les étapes de créations vont s’échelonner de 2022 à 2024. Au printemps 2023 seront montrés Les Ruines, projet lauréat du plan de relance exceptionnel initié par l’Élysée, intitulé Mondes Nouveaux. Puis en 2024, nous assisterons à la création de Sur Tes Traces / Portraits Croisés, projet international entre la France, le Canada et la Belgique, né de la rencontre entre Gurshad Shaheman et l’auteur / metteur en scène canadien, Dany Boudreault. 

Quant aux actions sur le terrain, le projet intitulé Nous qui habitons ici se donnera pour mission de mener des ateliers d’écriture et de jeu auprès de divers groupes sociaux sur le territoire des Hauts-de-de France afin de leur proposer de se raconter dans une série d’autoportraits. 

Montage photographique de Jeremy Meysen réalisé à partir de prises de vue de Les Forteresses.

triangle